Découvrez les réalisations de l’association durant l’année 2019.

16 mars 2019: Les Amis de la collégiale ont 20 ans !

Notre année a débuté le samedi 16 mars par un déjeuner pour fêter nos 20 ans, et, surtout, nous retrouver. Nous avons évoqué notre histoire, courte peut-être, mais intéressante. Nous avons évoqué, aussi et surtout, nos fondateurs, et tous ceux qui nous ont quittés, à travers de nombreuses photos prises lors des manifestations qu’ils nous avaient proposées, comme celles de ce voyage en Bourgogne du sud organisé par M. de Crépy. Nous fûmes nombreux, le restaurant, « Le Pari des Gourmets », fut excellent, et l’atmosphère chaleureuse. Quelque chose nous réunissait !

4 Mai 2019: Excursion à Tournus

Notre sortie annuelle, le samedi 4 mai, nous a menés en Saône et-Loire. L’objectif était Tournus qui fêtait son millénaire en cette année 2019. Avant d’y arriver, nous avons fait une petite boucle par le château de Cormatin et ses jardins, passionnante demeure tant du point de vue de l’architecture que de la manière dont elle est habitée, et de l’histoire qui lui donne son poids. Les Jardins sont splendides et généreux. Sur le chemin de Tournus, nous nous sommes arrêtés à Chapaize : qu’il est émouvant de pénétrer dans une église de l’an mille ! Patrice Wahlen nous a introduit à cet univers du roman primitif, de l’extérieur d’abord puis de l’intérieur, nous faisant sentir le sens même de cette construction et les idées qui y présidèrent. Les piliers sont penchés à donner le tournis, c’est pourquoi… nous avons rejoint Tournus.
Il fallait se remettre de nos vertiges et nous sommes allés déjeuner au Parisien, restaurant en bord de Saône, presque les pieds dans l’eau.
L’après-midi, Patrice Wahlen nous a initiés à cette merveille de l’église abbatiale de Tournus. Merci à lui, pour dispenser sa science de manière
aussi désintéressée et généreuse ! Une guide nous a fait voir un peu la ville et mené à l’ancien hôpital puis au Musée Greuze.

18 Mai 2019: Conférence sur Saint-Thibault de Provins

St Patron de la superbe église gothique de StThibault-en-Auxois, Thibault, né à Provins vers 1030 dans une famille aristocratique est une figure majeure de l’Église de France au XIe siècle. Au cœur de la « réforme grégorienne » qui tente de restaurer celle-ci sur des fondamentaux évangéliques, Thibault choisit la voie de la conversion véritable. Chevalier de par son héritage social, il quitte sa famille pour choisir la voie de la pauvreté, s’essaye à la vie bénédictine à Reims, puis se fait pèlerin sur le chemin de Compostelle et manouvrier en forêt de Pettingen (actuel Luxembourg) ; il projette enfin de partir pour la Terre Sainte. Mais malade, il se fixe comme ermite en Vénétie, près de la ville de Badia Polesine où il rend son âme à Dieu en 1066. Sa réputation lui vaut d’être canonisé dès 1073. Son culte reste aujourd’hui très vivant en Italie. En France, près de 600 occurrences de son nom (église, chapelles, villages, œuvres d’art …) ont été recensées. L’enquête se poursuit actuellement.

15 Juin 2019: Patrimoine en musique

La deuxième édition de « Patrimoine en musique » s’est déroulée sur le thème de la Vie de Marie à travers 5 représentations de la Vierge. Cette visite co-construite par Etienne Jacquot à l’orgue, Alain Gérard chargé de la direction de l’ensemble de cuivres de l’école de musique et du Brass Band d’Epoisses et Céline Duchesne, animatrice du patrimoine, a abordé un répertoire musical allant de l’Ave Maria, au Salve Régina en passant par le Magnificat de J.S Bach. Ces différentes interprétations sont venues souligner les informations et explications dispensées par Céline Duchesne mettant en lumière une iconographie riche et diversifiée allant du XIIIe au XVIe, telle la
Vierge allaitante, la Vierge à l’enfant, ou bien encore le couronnement de la Vierge. Environ 150 personnes sont venues assister à cette visite inédite, conduisant de fait les organisateurs à renouveler un nouveau « Patrimoine en musique » en 2020.

12 Octobre 2019: Conférence sur la Porte des Bleds et la sculpture gothique du XIIIe siècle, par Denise Borlée

Dans le merveilleux cadre de la salle des beaux-arts du musée, c’est à une passionnante prestation que nous avons assisté ! Madame Denise Borlée cheminant très méthodiquement et très rigoureusement, sans concession pour les légendes et « traditions », nous a fait clairement percevoir le processus de construction de la collégiale, son architecture et la sculpture en particulier. Les comparaisons avec Notre-Dame de Dijon et Notre-Dame de Paris nous ont comme introduits dans le temps de l’édification de l’église et quasi fait rencontrer les artistes de cet « atelier de l’Auxois » qui ont sculpté la Porte des Bleds. Ici encore les comparaisons, avec Saint-Thibault en particulier, nous ont éclairés sur la signification d’un tel portail, qui était celui par lequel pénétrait la foule des croyants. Il faudra nettoyer et restaurer ce portail !
Nous avons eu le plaisir de présenter cette conférence aux côtés d’Alexandra Bouillot-Chartier, directrice du musée, qui avait invité son ancien professeur : Denise Borlée qui enseigne aujourd’hui à l’Université de Strasbourg, où elle travaille toujours sur la statuaire, celle de la cathédrale.

22 Novembre 2019: Conférence sur Eugène Nesle: Le mystère des deux tableaux « Vue de la collégiale de Semur » par Alexandra Bouillot-Chartier

Alexandra Bouillot-Chartier nous a présenté Eugène Nesle, peintre et professeur de peinture à Semur et à Chatillon. Les deux tableaux l’un appartenant au musée de Dijon en dépôt au musée de Semur, l’autre appartenant à la famille Diébold depuis sa création. Le premier ayant été apprécié il est fort possible que le deuxième ait été commandé comme cela se faisait à l’époque d’où la grande ressemblance entre les deux tableaux avec cependant des différences dans les détails.